Débats fructueux

Publié le par Une soeur fillah

    Louanges à Allah ; prières et salutations d’Allah sur Son prophète et messager, envoyé en tant que miséricorde à toute l’humanité.

            Suite à quoi, serviteurs d’Allah, je vous recommande la crainte révérencielle d’Allah ; et la crainte d’Allah est certes la meilleure voix pour nous rapprocher d’Allah. Parmi les styles employés par la Qur’an pour incruster la foi dans les cœurs,  pour raffermir les croyants sur la vérité et pour leur exposer le fait que le secours leur viendra nécessairement, et qu’une bonne fin leur est réservée. Parmi ces styles donc, la narration des débats et des entrevues qui ont opposé les gens de la vérité et les adeptes du faux ; la mention des paraboles qui invitent les hommes à la réflexion ; le rappel du caractère inaltérable de la vérité, et le fait que jamais il ne pourra devenir faux, même si ses suiveurs ne sont qu’un petit nombre, et même si ceux qui tentent d’enlaidir et d’assombrir la voix lumineuse sont légions. Et dans la sourate  "Abraham" nous lisons de nobles versets qui font état de l’entrevue qui opposa les messagers d’Allah, envoyés pour extirper les hommes des ténèbres du polythéisme à la lumière éclatante du monothéisme, et leurs peuples polythéistes et injustes envers leurs propres personnes avant d’être nuisibles à autrui. Le Très- Haut dit : [Ne vous est-il pas parvenu le récit de ceux d’avant vous, du peuple de Noé, des ’Aad, des Thamoud et ceux qui vécurent après eux, et que seul Allah connaît ? Leurs messagers vinrent à eux avec des preuves, mais ils dirent ramenant leurs mains à leurs bouches : " nous ne croyons pas (au message) avec lequel vous avez été envoyés et nous sommes, au sujet de ce à quoi vous nous appelez, dans un doute vraiment troublant."] 14/9. Et l’interrogation a ici, le sens de la confirmation car les polythéistes connaissaient beaucoup des épisodes de la vie des communautés antérieures. Et le sens devient donc : ô gens de la Mecque, vous savez pertinemment ce qui est advenu de ceux qui vous ont précédés, auxquels nous avons envoyé des messagers avec des miracles et des signes évidents de leur sincérité et de leur apostolat ; mais ils les démentirent, les prirent en raillerie et leur dirent : nous ne croyons pas en vous et nous n’ajoutons pas foi en votre prophétie, et nous ne croyons pas au bien fondé de cet appel à vouer un culte pur à Allah, sans aucun intermédiaire.



Cependant, les messagers surent répliquer et endurer patiemment cet entêtement et cette inimitié de la part des populations ignorantes. Ils dirent donc: ["y a-t-il un doute au sujet d’Allah, Créateur des cieux et de la terre, Qui vous appelle pour vous pardonner une partie vos péchés et vous donner un délai jusqu’à un terme fixé."] Les messagers s’étonnèrent et dirent donc : pouvez vous douter au sujet de l’unicité de Celui Qui a créé cet univers ; Celui Qui, si vous croyez en Lui, vous pardonnera ; Celui Qui vous jugera en fonction de vos œuvres au jour de la résurrection. Toutefois, les injustes se sont entêtés à démentir les messagers et leur dirent : Vous n’êtes que des hommes comme nous. Vous voulez nous empêcher de ce que nos ancêtres adoraient. Apportez nous une preuve évidente.] 14/10. C’est-à-dire : donnez nous l’argument convaincant de votre qualité de prophètes. Et les messagers leur adressèrent cette réplique juste et sage : [Certes nous ne sommes que des humains comme vous. Mais Allah favorise qui Il veut parmi Ses serviteurs. Il ne nous appartient de vous donner quelque preuve, que par la permission d’Allah et c’est en Allah que les croyants doivent placer leur confiance.] 14/11 Et  après cette longue contreverse et ce refus évident de la part des infidèles, et après toutes ces sages explications et justes répliques de la part des messagers, Allah a fait bonne annonce à ces messagers sincères et leurs suiveurs, le Très- Haut dit : [Et ceux qui ont mécru dirent à leur messagers :"Nous vous expulserons certainement de notre territoire, à moins que vous ne réintégriez notre religion !" Alors leur Seigneur leur révéla :" Assurément, Nous anéantirons les injustes, et vous établirons dans le pays après eux. Cela est pour celui qui craint Ma présence et Ma menace .] 14/13 Ainsi, ceux qui attinrent le paroxysme de la mécréance et de l’enorgueillissement prétendirent expulser les messagers d’Allah à moins qu’ils ne reviennent à la fausse religion. Et de manière similaire, les propos tenus par le peuple de Chouayb [Les notables de son peuple qui s’enflaient d’orgueil, dirent : "nous t’expulserons certes de notre cité, ô Chouayb ; toi et ceux qui ont cru avec toi. Ou que vous reveniez à notre religion".] 7/88 Et le Seigneur ne tarda pas à faire cette bonne annonce aux croyants. [Leur Seigneur leur révéla : " Nous allons anéantir les injustes et vous établirons dans le pays après eux. Cela est pour celui qui craint Ma présence et Ma menace".] 14/13 Recevez donc cette bonne annonce, Allah se chargera de détruire les injustes et Il fera hériter la terre à Ses serviteurs vertueux, ceux qui servent Allah de manière exclusive et dans la plus grande crainte. Et le Très- Haut explique quelle fin tragique et douloureuse attend les négateurs [Et ils demandèrent (à Allah) la victoire. Et tout tyran insolent fut déçu ; l’enfer est sa destination  et il sera abreuvé d’une eau purulente qu’il tentera d’avaler à petites gorgées. Mais c’est à peine s’il peut l’avaler. La mort lui viendra de toutes parts, mais il ne mourra pas, et il aura un châtiment terrible.] C’est ainsi que ceux qui subirent des injustices invoquèrent leur Seigneur et qu’il exauça leurs prières. Et Il les informa de la situation difficile que vivra celui qui renie les prophètes, dans cette vie, avant d’accéder à l’au-delà. Alors que après la mort, ils se tordront de douleur dans le feu de l’enfer. Toutes les causes de la mort sont réunies, et ils la désirent, mais ils ne la trouvent pas. C’est donc ainsi que le Qur’an expose le devenir des croyants véridiques et le devenir des mécréants, au moyen de l’entrevue entre les deux groupes. Et aussi au moyen des paraboles comme cette sublime parole divine. [N’as-tu pas vu comment Allah propose en parabole une belle parole pareille à un bel arbre dont la racine est ferme et la ramure s’élançant dans le ciel ? il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur, Allah propose des paraboles à l’intention des gens afin qu’ils s’exhortent. Et une mauvaise parole est pareille à un mauvais arbre, déraciné de la surface de la terre et qui n’a point de stabilité.]14/25 Allah affermit les croyants par une parole ferme, dans la vie présente et dans la vie de l’au-delà tandis qu’Il égare les injustes, et Allah fait ce qu’Il veut.

Et prières et salutations d’Allah sur Mouhammad, sa famille et ses compagnons, et louanges à Allah, Maître du jour et de la rétribution.

 

Publié dans Sermons

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

GASSO Séidou 16/11/2020 12:21

Je veux tous les audios des sermons lu ici. Mon numéro WhatsApp est +22994213940